Dominique Arnaud

Dominique Arnaud,
Peintre et créatrice textile

Site web : http://www.feeenfrance.net

Domaine(s) d'activités : Art

Compétence(s) : Artiste peintre, Création et animation d'ateliers sur le thème de la mode et du motif textile, Créatrice mode et déco, dessin textile, maîtrise de la peinture a l'huile, Modelage (argile)

Contact :

Dominique explore la vie d'artiste avec joie et passion.

Peintre et créatrice textile, elle est maintenant de retour à Paris mais a choisi de garder un pied un Nice en restant membre des Satellites.

Comment décrirais-tu ton métier ?

J'utiliserais trois mots : passion, jeux et challenge. Je suis peintre et créatrice textile. Mon travail de peintre gravite autour de l'humain, qui me fascine. J'ai créé la marque fée en France pour mes créations textiles, qui sont souvent des déclinaisons de mes tableaux. Je travaille sur des cotons bio que je fais imprimer en France. Je vends mes créations sur mon site et sur une boutique Esty, qui m'a d'ailleurs été conseillée par des membres des Sats.

Qu'est-ce qui t'inspire dans la vie ?

Le mantra que je préfère est "croire en son rêve". Je pense que si on a un rêve et que l'on y croit, on peut se donner les moyens de le réaliser. Evidemment, cela demande beaucoup de travail, notamment dans le milieu créatif. Si tu n'as rien à montrer ou à partager, ça reste dans ta tête. Il faut produire. Ce mantra m'aide beaucoup car à une époque, n'ayant pas fait de formation artistique, je ne me sentais pas légitime pour être peintre. Mais dès que j'ai reçu des retours positifs sur mon travail, mes doutes s'en sont allés.

As-tu toujours rêvé d'être peintre ? 

Oui, toujours. Je me souviens à Paris, lorsque je me promenais sur les quais, j'aimais entrer dans les boutiques de fournitures Beaux Arts, et respirer les odeurs d'huile ou de térébenthine. J'enviais ces peintres qui entraient et qui utilisaient des termes savants. Je savais que c'était cela que je voulais être.

En ce moment, qu'est-ce qui te passionne ?

En fait, tout me passionne. J'adore explorer. Mon travail de peintre évolue. Des idées mûrissent. Pour Fée en France , j'ai commencé par exemple à broder des touts petits visages, qui seront peut-être destinés à être cousu sur une poche de chemise ou sur un sac. En ce moment, je prépare les prochaines expos qui auront lieu au printemps, je produis des nouvelles toiles et créations textiles.

Tu es membre depuis 2014, qu'as tu trouvé aux Sats ? 

J'ai trouvé de la bienveillance, de l'écoute, des conseils. Il y a une formidable énergie aux Satellites et j'ai trouvé un lieu et des personnes avec qui je partage les mêmes valeurs. Je n'oublierai pas ma séance d'Agitateurs : j'étais perdue, cette séance m'a remis sur les rails, j'en suis sortie plus forte. Je n'avais plus confiance en mon travail et les membres des Sats ont su me remotiver et m'ont donné d'excellents conseils. Ce que j'aime aux Sats c'est que la communauté est composée de personnes qui sont tous actifs et experts en un domaine. J'ai aussi appris énormément sur les outils que chacun utilise, dont je me sers aujourd'hui dans mon travail.

Tu as quitté Nice depuis quelques mois, quel rapport tu as maintenant avec cette ville ? 

Je n'ai pas de lien particulier avec la ville mais j'en ai beaucoup avec les personnes. Et cela passe notamment par le fait de conserver mon abonnement aux Satellites malgré la distance. Lors de mon départ, je tenais beaucoup à rester membre, pour suivre l'actualité, pour me sentir toujours présente, pour garder un lien. J'ai d'ailleurs adoré revenir pour la soirée des 6 ans au bowling. Mais ma relation avec Nice n'est pas aussi forte que celle que j'ai avec Paris. La ville ne me manque pas particulièrement, même si je sais que l'été Niçois, les ballades en nature ou sur la plage, étaient ce que je préférais. Sa boutique Etsy : https://www.etsy.com/fr/shop/feeenFrance Son site : www.feeenfrance.net Interview réalisée par Mélodie Becquet, le 13 février 2018.

Vous pouvez contacter ce membre grâce au formulaire ci-dessous :

Tous les champs étoilés (*) sont obligatoires